Ecole Poudlard
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ecole Poudlard

Bonjour, ceci est un forum qui concerne Harry Potter. Vous aurez des cours, des professeurs et le choix de votre personnage. Mais attention, je vous conseille de lire le reglement avant c'est très important.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -80%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
9.99 €

 

 Severus Rogue

Aller en bas 
AuteurMessage
Severus Rogue
Directeur de Serpentard,Membre de l'Ordre du phenix,Mangemort,Professeur de Potion
Severus Rogue

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 03/11/2007

Severus Rogue Empty
MessageSujet: Severus Rogue   Severus Rogue Icon_minitimeSam 3 Nov - 4:37

Personnel

Nom: Rogue
Prénom: Severus
Âge: passé sous silence sous peine d'endoloris (date de naissance officielle : 09 janvier 1960)
Étude: Poudlard, 7 longues années
Poste: Maître des potions, Professeur de potions et Directeur de Serpentard

Caractère

Physique:

On me décrit souvent comme « un homme aux cheveux noirs et gras, descendant jusqu’aux épaules, au nez crochu, le teint cireux ou du moins très pâle, et aux dents inégales et jaunâtres ». Un portrait peu flatteur en somme.

Certes je n’ai jamais été un Apollon, et mon reflet dans le miroir le matin me renvoie toujours l’image d’un homme plutôt laid, je ne peux le nier.

Déjà adolescent, je paraissais maigre, noueux et blafard, « comme une plante abandonnée dans l’obscurité », selon certains (ES8), ce qui n’est pas loin de la vérité, je vous l’accorde... Un fantôme aurait presque eu plus fière allure à mes côtés… Et mes traits disgracieux étaient déjà ancrés sur mon visage… Adulte, j’ai quelque peu changé, plus grand, moins malingre, quoique toujours plutôt mince, maigre selon certains, d’allure élancée selon moi. En tout cas je ne suis pas dénué de muscles, même si en combat à mains nues je ne suis pas sur de l’emporter... Mes traits se sont durcis, plus amères et plus froids, rendant mon apparence plus désagréable encore si ce fut possible. Et le masque d’impassibilité que je m’efforce d’arborer en permanence n’arrange en rien les choses, mais qu’importe, c’est exactement l’effet que j’escomptais...

En résumé, mon seul atout physique serait mes yeux, des yeux noirs comme des scarabées. Certains les qualifient de vides et froids, j’ai même entendu une personne les comparer à ceux d’Hagrid en ces termes : « Ses yeux étaient aussi noirs que ceux de Hagrid mais ils n’avaient pas la même chaleur, ils étaient vides et froids comme l’entrée d’un tunnel » (ES8). Mais ils ne sont pas toujours aussi dénués d’expression que cela, encore un des éléments de ma carapace. Non, ils ne sont froids que pour le monde extérieur, un monde qui n’a jamais voulu de moi, et que je ne veux pas non plus. Mais parfois, pour certaines personnes, pour ceux qui me connaissent vraiment, ils peuvent exprimer tant de choses… En fait mes yeux pourraient être le seul élément à me trahir en certaines circonstances, avec cette fâcheuse tendance à « s’illuminer ou pétiller d’une étrange lueur », comme dirait Albus…
Mes yeux représentent aussi un des atouts majeurs de mes pouvoirs magiques : car ils sont la porte menant à l’esprit des autres, ils sont ce qui me permet de mieux comprendre les autres…

Une autre de mes caractéristiques physiques importante est le tatouage ornant mon avant bras gauche : la Marque des Ténèbres, Marque honni et avilissante qui donnerait la nausée à bon nombre d’entre vous. Une Marque qui s’est quelque peu effacée depuis Sa chute, mais dont les couleurs ont la désagréable tendance à se raviver ces derniers temps. Un mauvais signe, le signe de Son retour prochain

Psychologique :

En un mot : exécrable. Je me suis façonné une personnalité particulièrement déplaisante.

J’ai une langue aussi acérée que celle d’un serpent et mon esprit vif et caustique s’exprime sans gêne au fil de mes répliques sarcastiques et ironiques. Je sais que mon attitude est souvent inqualifiable et inexcusable, mais c’est plus fort que moi. Je sais d’instinct les points faibles de chacun, et ne peut m’empêcher de les exploiter au mieux, pour toucher là où ça fait mal.

Je suis outrageusement ambitieux, orgueilleux, plutôt intolérant sur certains sujets, rusé et suis prêt à tout pour arriver à mes fins. Principaux traits de caractère qui m’ont fait atterrir à Serpentard. Je suis également d’une haute intelligence, sans être prétentieux. J’excelle d’ailleurs dans de nombreux domaines, entre autres en potions, cela va sans dire, mais aussi en défense contre les forces du mal, en sortilèges en tout genre, en ayant inventé d’ailleurs moi-même… et aussi dans les Arts Sombres.

Je suis curieux de tout et avide de savoir. Ce qui est aussi un de mes points faibles. Ca, ainsi que mon besoin mordant de reconnaissance. Reconnaissance privée ou publique d’ailleurs… Un peu contradictoire avec l’image que je donne de moi, me direz-vous, et pourtant… C’est ce besoin de reconnaissance qui a dicté mes actions tout au long de ma vie, et qui m’a d’ailleurs fait commettre de si grandes erreurs…

Autre point : j’aime le pouvoir et la puissance. Quel qu’ils soient. J’aime avoir l’ascendant sur les autres. Certainement une des séquelles de mon enfance et adolescence. Et j’abuse de ce pouvoir sans complexe, comme le montre ma façon d’enseigner, qui se base sur l’intimidation et les brimades.

Ces traits Serpentards ne sont pourtant pas les seuls qui me caractérisent. Je suis aussi exigeant et avide de savoir qu’un Serdaigle, aussi loyal et honnête qu’un Poufsouffle à mes heures, et… aussi courageux qu’un Gryffondor, malgré les apparences. Oui, loyal, ne vous en déplaise. Espion, mais loyal envers le camp pour qui j’espionne vraiment… Honnête également, envers les autres, mais aussi envers moi-même, car si je connais mes qualités et points forts et les exhibent avec dédain, suffisance et arrogance nonchalante, je connais aussi mes défauts et ne me voilent pas la face. Je peux aussi me targuer d’un certain courage : affronter mentalement et espionner sans vergogne l’un des plus puissants sorciers de tous les temps… Il faut un certain courage non ? Ou une certaine folie, je vous l’accorde…

Est-il besoin de préciser que je suis en fait, sous mes dehors froids et austères, très coléreux, et bouillonnants de fureur pour un rien et rancunier ? Je suis capable de tout, même de tuer, surtout de tuer, quand je suis sous l’emprise de la colère, d’où ce besoin perpétuel de rester maître de soi. Je déteste perdre le contrôle de moi-même… C’est donné bien trop de pouvoir aux autres sur soi, et ça je ne peux le supporter…

Enfin, je suis méticuleux, extrêmement agile de mes mains (potions obligent, j’ai ça dans les gênes), et j’ai des réflexes à toute épreuve, qui parfois pallient mes carences en certains domaines.

Histoire :

J’ai intégré Poudlard en 1971 et fus envoyé à Serpentard. J’étais, pour mon plus grand malheur, dans la même année que les Maraudeurs, James Potter, Sirius Black, Remus Lupin et Peter Pettigrow. J’ai toujours été profondément intéressé par les Arts Sombres que d’autres nommaient Magie Noire et je suis arrivé à Poudlard en connaissant plus de sortilèges que certains élèves des classes supérieures. D’où m’est venu cet intérêt ? Peut-être de mon enfance plutôt violente auprès d’un père abusif, et d’une volonté d’apprendre à se défendre, et à défendre ma mère…

Mes années à Poudlard étaient loin d’être celles que j’espérais. Certes pouvoir enfin développer mes pouvoirs de sorcier et utiliser ma magie sans peur d’être sévèrement réprimandé étaient un cadeau inestimable pour moi, mais ce furent aussi des années de brimades et de véritables calvaires psychologiques. Je devais en effet subir les affronts et humiliations en tout genre que les Maraudeurs me réservaient à la moindre occasion. Ils m’ont même affublé d’un horrible surnom, plus avilissant encore que leurs brimades physiques : servilus… L’insulte la plus humiliante à mes yeux, à savoir me traiter de serviteur et d’esclave… Les humiliations publiques furent nombreuses à cette époque, m’enfonçant souvent plus bas que terre encore… Je crois que, d’ailleurs, on vous a déjà raconté un de mes pires souvenirs à ce sujet… Je ne m’éterniserai donc pas sur ce point.

C’est ainsi que j’avais entrepris de les suivre, partout où ils allaient, essayant de comprendre ce qu’ils cachaient, notamment concernant Lupin qui chaque mois se rendait dans un lieu secret pour une raison obscure. Si seulement je pouvais trouver un moyen de les faire expulser... Mais là aussi, cela tourna en ma défaveur… Un jour, Sirius me joua un tour, en m’incitant à pénétrer dans le passage du Saule Cogneur afin de découvrir le mystère entourant son ami Lupin. Ce soir-là, j’ai bien failli y laisser la vie, voire pire, aux griffes du loup-garou que j’ai rencontré… Ce soir-là, je fus maudit, ayant contracté une dette de vie envers Potter, qui était venu me secourir… Ce soir-là, je connus aussi la pire des déceptions, quand Albus me contraignit au silence concernant Lupin et évalua ma vie à quelques centaines de points de maison et quelques retenues… Du moins, c’est ainsi que je voyais les chose de mes yeux d’adolescent perturbé…

C’est à partir de cette époque, que je me suis rapproché de la bande de Serpentards que je ne faisais jusque-là que côtoyer, sans plus d’affinités. Serpentard qui sont presque tous devenus mangemorts, et qui m’ont en quelque sorte entraînés avec eux dans cette voie si obscure…

J’ai ainsi servi le Lord Noir, Voldemort, Tom Jedusor de son vrai nom, pendant un certain temps. Puis un jour tout a basculé… Je me suis mis alors à jouer un jeu étrange et dangereux… je suis devenu espion, espion de l’Ordre pour le compte de Dumbledore, et espion des Mangemorts pour le compte du Lord Noir… Vous vous demanderez certainement ce qui a motivé cette décision, et surtout quel camp je sers vraiment… certains vous répondront que je ne sers en fait aucun camp, si ce n’est le mien et mes propres intérêts… Mais pour ma part, je préférerais me taire sur ce sujet. Vous en apprendrez plus bien assez tôt…

Je suis ainsi devenu Professeur à Poudlard en tant que Maître des potions et Directeur de Serpentard. Un véritable honneur pour moi, même si je déteste profondément l’enseignement. Enfin, plus précisément l’enseignement à des élèves ignares de onze ans… Car enseigner à des élèves réellement intéressés par l’art subtil et délicat des potions ne me dérangerait certainement pas autant… J’ai alors tenté, depuis 1981, d’inculquer les potions à ces cornichons qui me servent d’élèves… Difficile, et particulièrement désespérant… J’ai également bénéficié d’une confiance absolue, que beaucoup qualifient d’aveugle, de la part d’Albus Dumbledore. Là encore je ne vous révélerai pas ce qui a déclenché cette confiance…

Mais quelle ne fut pas mon horreur quand, en 1991 arriva au sein de notre célèbre école, le célébrissime Harry Potter. Digne fils de son père, selon moi, Héros Survivant pour d’autres… Chacun son point de vue, me rétorquerez-vous… Mais à mes yeux, il ne s’agit que d’un gamin impétueux, insolent et bien trop imbu de sa petite personne. En fait, seuls ses yeux, deux lacs émeraude limpides, si semblables à ceux de sa mère, le sauvent quelque peu de mon point de vue…

Me voilà donc à devoir le supporter à chaque cours, aussi inculte que son père et si arrogant… Sans compter qu’il n’a pas son pareil pour se mettre dans les ennuis jusqu’au cou… Je ne vous relaterai pas toutes les fois où j’ai dû le sauver, bien malgré moi… cela prendrait bien trop de temps.

Malheureusement, si le calvaire Potter était le seul à devoir me pourrir l’existence, je pourrais m’estimer heureux… Seulement voilà, Merlin et tous ses acolytes en ont vraisemblablement décidé tout autrement, et mon ancien « Maître » est enfin revenu d’entre les morts, en 1995. Résurrection que le Ministère ne cesse de nier, malgré ce que Fudge a pu voir de ses propres yeux, dont ma propre marque… C’est ainsi que j’ai repris mon rôle d’agent double… Rôle qui m’a rapidement conduit aux extrémités que vous connaissez si bien…

Mais chhhhhhhhut, je ne vais tout de même tout vous révéler sur moi, non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Albus Dumbledore
Directeur
Albus Dumbledore

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 13/07/2007

Severus Rogue Empty
MessageSujet: Re: Severus Rogue   Severus Rogue Icon_minitimeSam 3 Nov - 4:51

bienvenu Severus

et bon jeu

je croix que je peux te validée

_________________
Directeur de Poudlard
Commandeur du Grand-Ordre de Merlin
Docteur ès Sorcellerie
Enchanteur-en-Chef
Manitou Suprême de la Confédération Internationale des Mages et Sorciers
Président-sorcier du Magenmagot

Severus Rogue F20537f4a503qv3
Revenir en haut Aller en bas
https://ecolepoudlard.forum2jeux.com
Severus Rogue
Directeur de Serpentard,Membre de l'Ordre du phenix,Mangemort,Professeur de Potion
Severus Rogue

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 03/11/2007

Severus Rogue Empty
MessageSujet: Re: Severus Rogue   Severus Rogue Icon_minitimeSam 3 Nov - 4:53

Merci cher Directeur...
Revenir en haut Aller en bas
Damien O. Tyler
Directeur Adjoint Ordre du Phenix , Mangemort
Damien O. Tyler

Nombre de messages : 103
Date d'inscription : 13/07/2007

Severus Rogue Empty
MessageSujet: Re: Severus Rogue   Severus Rogue Icon_minitimeMar 20 Nov - 2:39

(niark, niark, niark, niark, c'es tmoi qui vérrouille!!! Twisted Evil ) ahum... pardon pour mon retard monstre mais welcome ^^'

_________________
En construction!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Severus Rogue Empty
MessageSujet: Re: Severus Rogue   Severus Rogue Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Severus Rogue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HARRY POTTER - Severus Rogue - (RAH 541)
» peluche rogue
» Black ship de l'ordo xenos et rogue trader
» Rogue trader le jdr
» Rogue Trader

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Poudlard :: Avant tout... :: Présentation (adultes)-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser